« Il y a toujours dans la vie, dans la solitude du ciel, un instant parfait où se rencontrent une certaine forme divine et géniale de l'inspiration et une grâce exceptionnelle. Et fixant l'eau, l'air, l'ombre et l'heure insaisissables sur une toile étroite, (cette Peinture) a fait réfléchir tous ces mystères. Mystères de la création.
L'oeil vagabonde, attiré par les volumes, pour finalement être happé par les couleurs. Et là le miracle s'accomplit. Cette écriture surgie d'un monde trop intérieur devient alors évidente. Il est parfois des signes qui dans leur abstraction sont plus lisibles que des lettres. Certains souvenirs vont parfois bien au-delà du passé immédiat pour  remonter aux sources du Moi.
Peinture instinctive, libératoire, elle nous ramène aux premiers temps, où tout n'était que vibration, attraction, répulsion, cohésion. Le monde en devenir qui petit à petit s'enrichit d'une histoire. Et c'est cette histoire qui nous est contée. Au milieu du tourbillon, de l'affolement des couleurs nous nous élevons vers le repos, où notre âme peut enfin s'unir à l'âme universelle. »

Corinne Faux


APONI PEINTURE, OU COMMENT SUBLIMER L’ESPACE

« Quand je suis rentrée dans son salon, j’ai été comme emportée par des flots d’insouciance et de couleurs. Etrangement, j’ai eu envie de m’allonger sur son grand tapis pourpre et d’y rester, immobile. Attendant que ses oeuvres me prennent toute entière, attendant de pénétrer dans la fantaisie de ses toiles, dans l’incompréhensible de celles-ci. Elles n’avaient pas de style, pas de forme, elles étaient là seulement par hasard. Les tons et les nuances se mélangeaient avec une délicatesse inouïe. C’était comme découvrir un corps, y poser les doigts, fermer les yeux, découvrir le charnel de la peau, la Vie qui s’y loge.
J’aurais aimé vous décrire ses toiles, vous les faire toucher du bout de mes mots, faire poser vôtre imaginaire sur la douceur que celles-ci offrent, mais je ne peux que vous inviter à vous y perdre et encore plus doux encore à vous y retrouver, à voir dans cet abstrait, dans ces sensations et émotions brutes, un peu de vous, de votre temps, de vos souvenirs.
Comment une simple représentation peut elle faire un tel écho à nous même ? Ces pièces s’imprègnent de nos marques pour devenir une oeuvre intérieure à chacun. Maintenant qu’elle est là, elle fait partie de nous et qu’importe son ampleur, sa subtilité rend le reste futile. »
Ilona 22/09/2017facebook-Aponi


twitter-Aponi